La validation W3C : influence et importance pour votre site

Au cours de mes études en développement web, notamment lors de l’apprentissage des langages HTML et CSS, la notion de validation W3C ressortait assez régulièrement : écrire un code valide (parfois à 100%) était un critère de notation. Il fallait donc y prêter attention, et commencer en suivant les standards ne peut pas être une mauvaise idée. Cependant, quels sont réellement les enjeux pour votre site de passer la validation W3C ?

Influence pour vos visiteurs

Les standards du W3C sont là avant tout pour établir des lignes de conduite à destination des développeurs à la fois de sites, mais également de navigateurs, pour que les seconds puissent interpréter au mieux les premiers. Respecter ces recommandations devrait – à priori – vous assurer que votre site internet est consultable de la même façon quelque soit le navigateur utilisé (même si celui-ci est en mode texte, ou pour les personnes handicapées par exemple). Cependant, la réalité n’est pas aussi belle, et les navigateurs n’interprètent pas tous les choses de la même façon.

Parfois, certains bouts de code que vous ajoutez pour améliorer votre site, comme par exemple des boutons de partage sur les réseaux sociaux, vont rendre votre site non-valide, malgré tous vos efforts. Faut-il vraiment s’en soucier ? Pas vraiment, cela n’est pas de la plus haute importance. Les erreurs à corriger en priorité sont celles qui viendraient contrarier l’affichage du contenu de votre site, telles une balise paragraphe, ou une balise de lien mal refermées. Et pour cela, la validation est très pratique.

Importance pour le SEO ?

Cette question peut paraître légitime : valider mon site lui permettra-t-il d’être mieux classé dans les moteurs de recherche ? A peu près tous les spécialistes s’accordent à dire que non, même si avoir un code propre reste une bonne chose à faire. Celui-ci étant parcouru par les différents bots des moteurs de recherche qui indexent votre site, cela leur évite de se retrouver bloqués à cause d’une erreur de parsing.

De nombreux sites extrêmement populaires, Google le premier, ne valident pas à 100%, et sont cependant bien placés. Inutile donc de trop se prendre la tête, et si vous souhaitez améliorer votre classement dans les moteurs de recherche, consacrez plutôt votre temps à améliorer votre contenu ou votre link building.

Interaction entre validation et SEO

La validation et le SEO ne sont tout de même pas totalement étrangers. Respectez les standards, faites attention à la sémantique en utilisant correctement les balises de titres, de listes, de formatage du texte ou d’images, et vous partez du bon pied pour l’optimisation de votre site pour les moteurs de recherche. Autre aspect : un code propre et léger réduira le poids de vos pages, améliorera de fait la vitesse de chargement chez vos visiteurs, et cette variable est prise en compte dans le classement de Google. A ne pas négliger donc.

Valider votre site à 100% ne doit donc pas être une fin en soi, car cela a une importance plutôt faible. Mais maintenir un site avec un code propre, léger, sémantique, accessible aux crawlers des moteurs de recherche et  consultable par tous vos visiteurs est une bonne pratique à avoir pour tout développeur ou intégrateur. Prêtez y attention, mais n’en faites pas trop !

Join the Conversation

4 Comments

  1. En tous cas moi je me suis acharné pour avoir un code le plus propre possible !
    si ca ameliore pas le referencement au moin ca fait re travaillé les base…

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

elit. eget adipiscing ut massa tempus venenatis porta. neque. dolor. Donec consequat.